sex movies
cartoon porn
best porn
free sex sites
free sex videos
black porn

GUINEE224

Site Web d'Informations et d'Annonces

Pack Web 2014: Un vrai site internet clé en main à 2 000 000 GNF! Avec INET Sarl c’est possible ! Il est destiné à tous ceux qui veulent être sur le web afin d'offrir leur services et produits 24h/24 et ceci le plus rapidement possible et à moindre frais. Contact: +224 622 12 65 34

C'était le témoignage le plus attendu. Pour rappel, c'est lui et d'autre officiers de l'armée qui ont formé la commission d’enquête, qui ont entendu Alammy Aguibou Diallo et Mamadou Alpha Barry, tous les deux membres des services de renseignements généraux de la présidentielle jusqu'en 2010.

Voici sa version des faits:"Courant mois de mai 2011, j'ai reçu de l'information faisant état d'un groupe de personnes civiles et militaires qui se retrouvaient dans un lieu secret pour débattre des préparatifs d'une attaque au domicile du Président de la République.Nous avons vérifier l'information et nous avons identifié les personnes. Nous avons mis en action notre dispositif de surveillance. Un groupe de militaires que nous avons observé entre fin mai et début Juillet, qui tenaient des réunions au domicile privé de Madame Fatou Badiar à Almamiyah(ndlr Commune de Kaloum) pendant deux semaines. On a constaté une régularité de visite au delà de 20H.Et parmi les personnes vus par mon équipe d'information, il y a: Le lieutenant Ahamadou, jeune frère de Fatou Badiar, le lieuténnt Komara connu sous le nom de Rambo et le lieutenant Bobo. On a constaté aussi un groupe de jeunes civils avec un leader politique, Bha Oury qui était régulièrement sur les lieux pendant deux semaines sur une période d'une heure.
Opérations d'infiltration du milieu
C'est la où nus avons observé des mouvements de personnes qui venaient et qui partaient du domicile de Dame Fatou Badiar. Nous avons filmé l'arrivée des personnes sur les lieux. Les élements des services de renseignements, Almamy Aguibou Barry et Mamadou Alpha Diallo, ont loué des véhicules pour mettre à la disposition de Dame Fatou Badiar. C'est ainsi que nous avons mis main sur les personnes impliquées dans cette réunion".
 
Intérrigatoire du Lietuténant Mory Koulibaly
 
"quand nous avons commencé l'intérrogatoire de Almamy Aguibou, il a tout nié. Lt Koulibaly aussi a voulu tout nier mais on l'a fait écouter l'enrégistrement réalisé par un de nos hommes que nous avons infiltré dans le groupe. Lt koulibaly nous a parlé de véhicules garés dans une cour à Cosa".

 

La suite de cet témoignage dans le prochain articles ...

 

BAH Sekou pour GUINEE224

 

 

Site Web d'Informations et d'Annonces.

asd